Comment procède l'ergothérapeute ?


Pour mener à bien sa mission, l'ergothérapeute évalue les situations de handicap et les causes de la limitation d'activité de la personne.

Les évaluations, ciblées en fonction de la demande de prise en charge initiale, porteront sur :

  • les capacités et incapacités de la personne, qu'elles soient fonctionnelles (gestuelle, préhension, force, précision, déficit sensoriel, ...), psychiques (dépression, troubles de la personnalité, ...) ou encore cognitives.
  • l'évaluation de l'environnement de la personne (facilitateurs et obstacles) en prenant en compte l'environnement matériel (milieu de vie) et social.
  • les activités de la personne : activités de la vie quotidienne "domestiques", de loisirs, professionnelles, ...
    Que ces activités soient actuellement réalisées par la personne ou qu'elle souhaite pouvoir les réaliser.

Les évaluations permettent alors de déterminer les différentes activités nécessaires au bien-être de la personne et les situations de handicap auxquelles elle est confrontée ou risque d'être confrontée.

Les objectifs de prise en charge sont ensuite définis ainsi que les moyens à mettre en oeuvre.
Ces moyens peuvent être d'ordre :

  • préventifs
  • rééducatifs : entretien des capacités conservées et amélioration des fonctions déficitaires.
  • réadaptatifs : apprentissage de compensations, modifications de l'environnement physique ou social pour permettre à la personne de réaliser son activité (conseils aux aidants, conseils en aménagement du lieu de vie, conseils en aides techniques et apprentissage de leur utilisation, ...)

Le traitement en ergothérapie se fait toujours par et pour l'activité et avec la collaboration du patient afin qu'il soit acteur de son évolution vers une vie plus indépendante et autonome.

La prise en charge est régulièrement réévaluée afin de vérifier la pertinence de l'intervention.

Evaluation des amplitudes articulaires

Thumbnail

Un "léger" soucis d'accessibilité

Thumbnail